Véhicules d'occasion
Spécialiste Alfa Romeo, Fiat et Jeep

Pourquoi de plus en plus de constructeurs automobiles optent pour le passage à la voiture électrique ?

Les premières voitures électriques à destination du marché grand public sont arrivées à partir de 2010. Parmi les pionnières : la Nissan Leaf, la Renault Zoé ou la plus luxueuse Tesla Model S. Depuis 2020, beaucoup des plus grands constructeurs automobiles annoncent leurs intentions d’arrêter la vente de moteurs thermiques d’ici 2025-2030, c’est-à-dire dans moins de 10 ans… Dans ce discours, on retrouve le groupe PSA, Volvo, Ford, ou même le français Alpine. Pourquoi autant de véhicules électriques voient le jour sur le marché ? Quelles sont les motivations des constructeurs ? Les Français sont-ils prêts au passage à la voiture électrique ? Delta Motors décrypte la situation.

Le CO2 : grande raison du passage à la voiture électrique

Les constructeurs font surtout face au nouveau challenge imposé par l’Union européenne concernant les normes environnementales : au 1e janvier 2020, la moyenne des émissions de CO2 ne doit pas dépasser les 95g/km sur l’ensemble des véhicules vendus (le chiffre est ajusté selon le poids du véhicule). Sans quoi, les constructeurs devront régler une amende de 95 €/g de CO2 émis en trop, multiplié par le nombre de véhicules vendus. Un sacré budget à débourser en cas de dépassement…

Selon la Fédération européenne pour le transport et l’environnement, seuls PSA, Volvo, Tesla et BMW respectaient ce chiffre au premier semestre 2020. Chaque constructeur prend donc des mesures drastiques pour sauver leur porte-monnaie et leur réputation ! Ils doivent apprendre rapidement à gérer leurs offres et leurs stocks afin de vendre un maximum de véhicules qui passent sous la barre des 95g/km d’émissions de CO2, ce qui représente surtout les véhicules hybrides ou 100 % électriques.

Et en 2025, les constructeurs automobiles devront respecter une baisse de 15 % d’émissions de CO2 par rapport à leurs résultats de 2021 (soit 81g/km d’émissions de CO2 pour ceux qui réussissent à atteindre la 1e limite fixée en 2020). Tant de défis qui « forcent » les constructeurs à agir rapidement.

Des villes récalcitrantes à la circulation des véhicules thermiques

Paris en 2024, Strasbourg en 2025, peut-être Bordeaux en 2026… Déjà quelques villes en France comptent interdire l’accès de leurs centre-villes aux véhicules diesels, et peut-être même à certains véhicules essences. Le marché du diesel tend donc à disparaître d’ici 5 ans dans les grandes villes. L’Etat Français proposant la prime à la conversion, le changement d’un véhicule diesel à un véhicule plus « propre » (rejetant moins de CO2) est encouragé. Moins le véhicule rejette de CO2, plus la prime sera élevée pour certains foyers. Ce qui représente un autre argument pour les constructeurs automobiles qui tentent de répondre à cette nouvelle demande.

Les Français sont-ils prêts pour le passage à la voiture électrique ?

Face aux nombreuses réglementations, les constructeurs misent beaucoup sur l’électricité car c’est une technologie déjà connue pour eux. Mais ce passage un peu « précipité » suscite de nombreuses questions : la production de l’électricité est-elle si « verte » que ça ? Est-il judicieux de la part des constructeurs de tout miser sur l’électrique, au risque de ralentir les recherches sur d’autres technologies telles que les biocarburants ou l’hydrogène ?

En France, seulement 1 Français sur 3 serait prêt à passer à l’électrique. Ce changement est encouragé par des prises de conscience environnementales, mais il est cependant freiné par un doute concernant les possibilités de recharges, ainsi que par le prix trop élevé à l’achat. Pourtant, les Français propriétaires de véhicules électriques sont globalement satisfaits de leur acquisition : 85 % d’entre eux songent à l’électrique pour leur prochain achat. Et 97 % considèrent l’accès à la recharge de leur véhicule comme « fluide et naturelle ». (données 2020 de l’association Avere-France)

Chez Delta Motors, nous tenons à vous proposer une sélection de véhicules fiables, adaptés à l’usage que vous en ferez. Diesel, essence, hybride ou électrique : chaque motorisation à ses avantages et ses inconvénients qui diffèrent selon leur utilisation. Vous avez une idée précise du moteur qui vous tente ? Ou au contraire, vous vous sentez perdus dans votre choix ? Dans tous les cas, faites une demande de recherche personnalisée pour obtenir des conseils propres à votre situation et une sélection de véhicules qui y seront adaptés.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Voir d'autres articles